webleads-tracker

Courroies linéaires

Courroies de convoyage

Courroies puissance

Poulies

Plaques de tensions

Plaques de jonctions

Taquets

Revêtements

Galets

Moyeux

Glissière

Convoyeur

Électro-aimants

Ventouses

Vibrateurs

Freins et embrayages

Aimants

Vérins industriels

Vérins sur-mesures

Voir les produits

    Vérins pour applications voies fluviales.

    Les vérins électromécaniques spéciales applications voies fluviales sont élaborés dans un esprit de développement durable et s’inscrivent dans une démarche toute électrique qui facilite et réduit également la maintenance.

     

    Spécificités techniques :

    Ci-dessous 2 plans présentant la composition d’un vérin et quelques unes de ses spécificités :

    1. moteur avec frein,
    2. rondelles Belleville,
    3. roulements,
    4. systèmes à vis trapézoïdale, à billes ou planétaire,
    5. corps du vérin,
    6. tige,
    7. guide,
    8. chape à rotule.

    Vérin électrique ADE en coupe :

     

    Vue en 3D d’un vérin électrique ADE :

     

     

    Spécificités mécaniques, motorisation

    Les spécificités mécaniques des vérins électriques ADE sont :

    • le système d’amortissement intégré par rondelles Bellevilles  prévu pour l’absorption des chocs axiaux liés au fonctionnement,
    • le système de translation par vis/écrou trapézoïdal ou vis à billes voire même système planétaire, selon les efforts et le nombre de cycles. De plus, les éléments  sont calculés pour des durées de vie moyennes pouvant aller jusqu’à 35 ans,
    • une tige de vérin immobilisée en rotation par clavetage interne,
    • une tige de vérin en acier ST52 avec revêtement céramique.  Le revêtement céramique a un  certificat de test minimum 1000H d’après  la norme DIN ISO 9227,
    • une tête de guidage équipée de joints d’étanchéité pour une protection anti-corrosion IP 68, qui est également  équipée  d’un joint racleur brise-glace,
    • des joints toriques équipent tous les raccordements des pièces par flasques
    • l’ensemble des pièces extérieures non peintes  sont en acier inoxydable,
    • toutes les visseries extérieures sont en acier inoxydable,
    • une chape à rotule avec protection anti-corrosion et sans entretien,
    • le graissage  se fait par  un graisseur WGK 1
    • une peinture spéciale agrée construction fluviale recouvre les vérins

    Informations sur la motorisation :

    • Servomoteur multitours  avec agrément construction fluviale,
    • Tension : 400 V 50 Hz,
    • Puissance : selon type de vérin,
    • Protection : IP 68 DS avec surmoulage des connecteurs de raccordement  permettant un  fonctionnement sous 2 mètres d’eau,
    • Protection du moteur : par 3 thermo-contacts intégrés dans le bobinage,
    • Classe d’isolation F,
    • Moteur prévu pour un fonctionnement par variation de fréquence,
    • Avec volant de commande manuel démontable pour palier aux coupures de courant

     

    Commandes, interfaces, maintenance

    Les commandes des vérins d’écluses ADE composées de :

    • 2 capteurs fins de course intégrés pour position tige sortie et tige rentrée,
    • ainsi que 2 capteurs de fins de course pour position intermédiaire,
    • 2 limiteurs de couple dans le sens tige sortie et tige rentrée,
    • une résistance de chauffage,
    • un indicateur de position électronique 4-20mA.

    Interfaces et raccordements :

    • l’interfaçage mécanique se fait par des tourillons sur  le vérin et  par une chape à rotule (sans goujon) ou par un filetage sur  la tige du vérin
    • les raccordements électriques se font par des connecteurs IP 68

    Installation facile :

    • A cet égard, les vérins sont compacts et discrets, s’intégrant facilement dans l’environnement.
    • Il suffit de raccorder les vérins au secteur par l’intermédiaire d’une armoire.

    Entretien et maintenance :

    • Graissage: un graissage annuel est prévu au niveau des points  conçus à cet effet.
    • Le remplacement des joints et systèmes d’étanchéité n’est à faire que tous les douze ans. Cet intervalle découle ainsi de nos 15 années d’expérience vécues en Allemagne et en France  sur des ouvrages installés  respectivement depuis 1995 et 2000.
    • Tous les organes sont  étudiés et conçus pour une durée de vie selon les cahiers des charges.